Sauvons Le Ciel de Cordes
     
 
Madame, Monsieur,
 

Créée au printemps dernier, notre association est maintenant en mesure de rendre compte auprès de chacun d'entre vous de l'activité qu'elle déploie pour organiser une lutte efficace contre ce projet éolien dans le pays cordais.

Il s'est en effet agi de constituer au plus vite une résistance citoyenne contre l' initiative suscitée par EDF énergie nouvelle auprès de propriétaires du Groupement Forestier et approuvée par quelques élus de Milhars, petite municipalité de la Communauté de Communes de Cordes sur Ciel (4C).

L'information a été diffusée au moyen d'un site internet www.sauvonslecieldecordes.fr qui, retrace les péripéties qui ont présidé à cette décision, et qui documente sur la réalité technique et économique de l'éolien industriel et sur son impact dévastateur dans les territoires ruraux.

Le porte-à-porte a été nécessaire pour sensibiliser chaque personne par la distribution de tracts dans les boites aux lettres et sur les marchés des villages et hameaux avoisinants.

 

Notre association a pris des contacts avec d'autres associations:

  • au plan local (Vaour, Pampelonne, Laramière, Gréalou), en lutte contre des projets éoliens sur leur territoires
  • au plan européen : adhésion à l'EPAW, plate-forme européenne contre les aérogénérateurs

  • au plan régional : dialogue avec le collectif régional (TNE) , qui a élaboré une réponse constructive sur les énergies nouvelles en région Occitanie (Cf REPOSTA, rencontre à Mazamet)

     

Notre association a alerté:

  • les propriétaires des châteaux de Milhars, Marnaves
  • divers organismes de protection de l'environnement et du patrimoine (Les amis du Vieux Cordes, la protection des paysages du Tarn, les VMF, la LPO)

 

Notre association a sollicité:

  • la presse: La dépêche du Midi

  • la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France), et trouvé appui auprès du Délégué du Tarn, M.Bruno Ladsous. Le Préfet du département ainsi que les Bâtiments de France (UDAP) sont donc alertés et confrontés à de solides arguments (la défense du patrimoine dans un secteur particulièrement sensible, autour d'Albi, Cordes et des bastides, classés depuis Mai grands sites d'Occitanie).

 

Nous devons cependant rester convaincus de la gravité de l'enjeu:

Une initiative locale, au-delà des nuisances riveraines peut en effet avoir un impact considérable sur toute une région.

Le public est souvent informé une fois que la décision est rendue exécutoire.

 

Nous restons donc à l' écoute de toute suggestion et comptons sur vous pour intensifier la lutte en diffusant largement l'information.

Seule une opposition massive des habitants concernés peut constituer un rapport de force dissuasif .

 

 
Cordialement,
SLCC

Marleen Meert, Marie Gray, Michel Girot

Aussevaysse
81170 MILHARS
https://sauvonslecieldecordes.fr/
https://www.facebook.com/SauvonsLeCieldeCordes/
 
     
 
   
 
Pour vous désabonner, cliquez ici